IAAS – SAAS – PAAS : Quelles différences fondamentales ?

Blog > Le blog > Digitalisation > IAAS – SAAS – PAAS : Quelles différences fondamentales ?

Le cloud Computing désigne l’environnement virtuel dans lequel les entreprises travaillent de nos jours. Les serveurs sur sites sont remplacés par des serveurs distants, et cela permet aux entreprises de réaliser des économies d’échelle, mais permet aussi de rendre les données plus accessibles aux membres d’entreprises, où qu’ils se trouvent. L’écosystème du cloud est organisé autour de trois modèles : le PaaS (Platform As A Service), l’IaaS (Infrastructure As A Service), SaaS (Software As A Service).

Les modèles du cloud computing

L’expression « as-a-Service » signifie généralement qu’un tiers se charge de vous fournir un service de cloud computing, afin que vous puissiez vous concentrer sur des aspects plus importants, tels que votre code et les relations avec vos clients. Nous présentons les différents modèles, leurs avantages et la manière dont vous pouvez les utiliser pour créer un environnement de cloud computing qui répond à tous vos besoins.

Une infrastructure informatique sur site représente la solution qui met le plus de responsabilités entre les mains de l’utilisateur et du responsable. Lorsque l’intégralité du matériel et des logiciels se trouve sur site, vous et votre équipe devez gérer, mettre à jour et, si nécessaire, remplacer chaque composant vous-mêmes. Le cloud computing vous permet d’externaliser la gestion d’un, de plusieurs ou de tous les composants de votre infrastructure en vue de vous faire gagner du temps que vous pourrez consacrer à d’autres tâches.

Chaque type de cloud computing allège la gestion de votre infrastructure sur site, et il existe trois principaux types de cloud computing « as service » : Iaas (Infrastructure As A Service), PaaS ( Platform As A Service) et SaaS ( Softaware As A Service)

IaaS (Infrastructure As A Service) : l’externalisation de l’infrastructure matérielle 

L’IaaS permet aux entreprises de disposer de ressources informatiques essentielles à leur bon fonctionnement voire à la demande. Il peut aussi bien s’agir d’espace de stockage, de capacité de traitement ou encore de composants réseaux. 

Le fournisseur informatique prendra en charge l’installation de ces serveurs, réseaux et aussi du stockage des données. L’entreprise contrôle, elle, les systèmes d’exploitation, les bases de données et les applications déployées 

Votre entreprise n’a donc plus à investir dans des infrastructures informatiques. Un autre avantage avec l’IaaS, est de pouvoir bénéficier de plus de flexibilité en choisissant de démarrer ou d’arrêter des machines virtuelles ou bien de les configurer selon vos besoins. Vous devenez aussi plus réactif. Plus besoin d’attendre la livraison de votre serveur, en quelques clics une machine virtuelle peut être créée. 

L’IaaS est particulièrement adapté aux entreprises en croissance rapide car cela leur permet de bénéficier d’une forte agilité quant à l’évolution de leur serveur. 

En tant qu’utilisateur, vous êtes responsable du système d’exploitation ainsi que des données, applications, solutions de middleware et environnements d’exécution. Le fournisseur, quant à lui, gère le réseau, les serveurs, les fonctions de virtualisation ainsi que le stockage, et vous y donne accès en fonction de vos besoins.

Les fournisseurs de cloud public tels qu’AWS, Microsoft Azure et Google Cloud sont des exemples d’IaaS.

PaaS (Platform As A Service) : votre IaaS avec vos applications et vos données dans le cloud 

Le PaaS va plus loin que l’IaaS. Il inclut les services de l’IaaS mais aussi les applications middleware (application créant des réseaux d’échange d’informations entre différentes autres applications) tels que les systèmes d’exploitation … etc. 

Le PaaS consiste donc à déployer vos applications sur une infrastructure cloud. Vous pouvez ainsi configurer l’hébergement applicatif. 

Les solutions PaaS sont surtout adaptées aux développeurs pour libérer l’innovation et qu’ils n’aient plus à se soucier de la maintenance des machines et des systèmes d’exploitation. La création d’applications devient ainsi plus facile, plus rapide et plus économique. 

D’abord destiné aux développeurs et aux programmeurs, le PaaS permet à l’utilisateur de développer, d’exécuter et de gérer ses propres applications, sans avoir à créer ni entretenir l’infrastructure ou la plateforme associée au processus. Les développeurs peuvent par exemple, utiliser les composants logiciels intégrés pour créer leurs applications, et ainsi limiter la quantité de code qu’ils doivent écrire eux-mêmes

SaaS (Software As A Service) : le service cloud tout inclus 

Dans ce modèle, le fournisseur cloud est responsable de l’installation, de la configuration et de la maintenance de la plateforme cloud aussi bien au niveau des machines virtuelles, que du réseau ou de la mise à jour des applications. 

Ces solutions sont tout particulièrement adaptées aux PME pour accélérer leur transformation digitale. Avec une solution SaaS, vos collaborateurs peuvent se connecter à leur application depuis un simple navigateur web et sur n’importe quel appareil (tablette, smartphone, pc). Le support est délégué aux fournisseurs de logiciels et non à une équipe interne. La maintenance des infrastructures est déléguée au fournisseur cloud.  L’entreprise paye en général un abonnement mensuel pour utiliser la plateforme cloud. Tel est le modèle appliqué par Microsoft 365.

Vous avez déjà sans doute utilisé des services SaaS sans vous en rendre compte : Gmail ou Outlook par exemple, pour ne citer que ceux-là. Vous vous connectez à vos comptes de messagerie de n’importe où et accédez à vos messages, à condition d’avoir une connexion internet.

Quel modèle de services cloud choisir pour votre entreprise ? 

Ces 3 modèles d’hébergement cloud représentent trois couches différentes avec des niveaux de contrôle et de responsabilité qui diffèrent. 

Le choix du service cloud dépend de vos besoins, de vos compétences et de votre budget. Il sera aussi important de déterminer comment gérer votre cloud. WEODEO vous accompagne de la réflexion, au choix et à la mise en place du modèle correspondant à votre entreprise, ses besoins et ses enjeux.  Nous vous proposons des options sur les trois modèles, selon  les spécificités de votre entreprise.

2 thoughts on “IAAS – SAAS – PAAS : Quelles différences fondamentales ?

Les commentaires sont fermés.