Le Low Code : c’est quoi?

Blog > Digitalisation > Le Low Code : c’est quoi?
texte "Low Code" sur Tetris

Depuis plusieurs années, on observe un véritable essor du Low Code, une technologie favorisant le développement informatique et la création des applications Web ou mobile. Un résultat qui est rendu possible sans une maîtrise des étapes de programmation, car elles sont bien souvent trop complexes pour le commun des mortels.

L’évolution du No Code / Low Code

Ce sont des outils qui ont la même vocation, mais il est important d’effectuer une distinction par rapport à l’automatisation. En ayant recours à des plateformes Low Code, il est possible de créer des applications, mais l’intervention d’un développeur reste nécessaire afin que celui-ci génère environ 20 à 30 % du code. C’est une solution orientée pour les Citizen Devs, c’est-à-dire les métiers n’ayant pas une expérience approfondie du codage, mais une certaine appétence pour les nouvelles technologies.

Avec le Low Code, ces métiers sont en mesure de développer et de créer des applications spécifiques afin de répondre à un besoin particulier, sans la nécessité d’être un développeur professionnel. Ce sont des outils d’une très grande simplicité d’usage, n’impliquant pas le codage d’une seule ligne. Sans aucune formation, le citizen développer effectue de multiples actions pour établir un tableau de bord afin de suivre les indicateurs de performance, pour la création d’une application mobile ou d’un site Internet.

Quelles sont les particularités du Low Code ?

Les plateformes Low Code s’appuient sur une interface graphique, particulièrement intuitive pour favoriser le travail en se basant sur le principe des blocs. Les modèles visuels sont sélectionnés par l’utilisateur sur le principe du Drag-and-Drop. Il définit lui-même la nature et le positionnement de ces blocs en fonction de son projet personnel. Grâce à la modélisation visuelle, il profite d’un développement rapide et d’un gain de productivité conséquent.

Impossible de dissocier le gain de temps dans le développement Low Code. Une situation qui ne s’explique pas exclusivement par la modélisation visuelle, mais par l’emploi des plug-ins, des modèles et des widgets. Ce sont des outils souvent développés par les entreprises et mis à la disposition des développeurs en ayant recours à un magasin en ligne privé.

La majorité des plateformes Low Code offre aux utilisateurs une gestion complète des applications en utilisant la technologie cloud. Un aspect incontournable dans la digitalisation, car lorsqu’une nouvelle base de données doit être employée ou en cas de changement de serveur, l’utilisateur n’aura pas besoin d’effectuer la moindre programmation. Il retrouvera exactement les mêmes outils visuels lui permettant d’avoir une mise en œuvre instantanée et une disponibilité immédiate de l’application.

Le support d’une plateforme Low Code reste également appréciable, car il n’est pas uniquement présent au moment de la phase de développement. La maintenance et la mise à disposition sont des prestations complémentaires, mais directement incluses dans la tarification. De plus, la flexibilité reste appréciable afin de stopper temporairement un projet et de le reprendre ultérieurement.

Quels sont les nombreux atouts du Low Code ?

De nombreux éléments sont favorables à l’utilisation du Low Code. Tout d’abord, la rapidité. Dans le développement Low Code, il faut souligner la disparition progressive de la programmation manuelle. Ainsi, les équipes réduiront grandement le temps de production nécessaire en vue de créer une application. Les développeurs professionnels apprécieront l’efficacité de la technologie avec une meilleure optimisation de leur temps et donc ils se consacreront pleinement à des activités essentielles plutôt que de chercher des erreurs dans le code.

La simplicité est également présente et elle facilite grandement l’apprentissage. Très peu de prérequis sont nécessaires pour l’utilisation du Low Code. Il suffit de comprendre l’utilité des éléments visuels qui sont ensuite implantés manuellement selon le besoin de l’utilisateur. Bien évidemment, certains ajustements seront souvent nécessaires après une première production.

Autre avantage, la réduction des coûts pour l’entreprise. Une conséquence directement imputable au gain de temps. Les blocs visuels peuvent être réemployés sur les plateformes Low Code sans la nécessité de les recréer systématiquement. Une simplicité d’utilisation favorable aux employés qui ne sont pas des développeurs, évitant d’investir massivement dans les formations.

Les plateformes Low Code ont été conçues pour favoriser l’expérience de l’utilisation en s’appuyant sur une ergonomie efficace. L’adaptabilité et la flexibilité sont des notions essentielles et ainsi les développeurs sont en mesure de réagir rapidement lorsqu’ils ont besoin de réajuster le projet.

Enfin, l’inclusion des compétences transversales offre une meilleure qualité grâce à leur implémentation. Le produit final sera distribué avec une meilleure qualité en évitant le cloisonnement grâce à la contribution des experts de différents domaines. Ils travailleront en collaboration en vue de trouver des solutions en se basant sur une approche créative.

Quels sont les enjeux du Low Code ?

Plusieurs estimations tendent vers un marché d’une valeur approximative de 53 milliards de dollars à l’horizon 2024. Un chiffre en constante évolution d’année en année, car le Low Code est aujourd’hui un secteur incontournable dans l’accélération de la transformation numérique des organisations. L’IT et la DSI sont des partenaires d’innovation d’une importance capitale en aidant les services dans la digitalisation des processus métiers.

D’ailleurs, les plateformes Low Code devraient encore se renforcer dans les prochaines années pour représenter 65 % du développement en interne d’ici 2028. Initialement, le Low Code était perçu comme une véritable révolution dans le monde de l’informatique. Son utilisation permet à de nombreuses entreprises de créer des applications qualitatives, rapidement et à moindres frais.

Quand est-il judicieux d’avoir recours au Low Code ?

L’utilisation des plateformes Low Code a été grandement simplifiée et leur usage reste compatible pour la création d’une application mobile, d’un site Internet ou d’une application de bureau. Au vu de ses nombreux avantages, ce n’est pas un hasard si le Low Code reste plébiscité dans de nombreux secteurs. Son usage reste d’ailleurs incontournable à partir du moment où il y a des processus récurrents.

Avec son application, il est alors possible d’optimiser les processus internes se traduisant par une meilleure gestion du temps du personnel, mais également des économies d’argent à des fins externes ou internes.

Vous souhaitez en savoir plus? N'hésitez plus, contactez nous.