Qu’est-ce qu’est un Data center ?

Blog > Digitalisation > Qu’est-ce qu’est un Data center ?

Le besoin de la digitalisation s’impose davantage à tous les secteurs d’activités au monde. Parallèlement, plus de données nécessitent d’être stockées. D’où l’importance d’installer de nouveaux Data centers pour faciliter la protection desdites données. Dans cet article, nous vous expliquons ce qu’est un data center et ses avantages pour une entreprise.

Un data center : qu’est-ce que c’est ?

L’expression data center est un emprunt à l’anglais. Elle signifie, centre de données et désigne un espace où sont entreposés des équipements informatiques d’une entreprise. Il s’agit d’équipements tels que des ordinateurs, des serveurs, des équipements réseaux et télécommunications (switch, commutateurs, fibre optique, câbles RJ45, etc.), disques durs et des mécanismes redondants tels que les systèmes RAID, réplication géographique, répartisseurs de charge.

La principale fonction d’un data center est de stocker des informations utiles au bon fonctionnement d’une entreprise. Il facilite l’organisation et le traitement desdites informations avant leur stockage et leur entreposage. Les centres de stockage de données peuvent avoir différentes tailles, puissances, et systèmes de stockage, etc. Ils peuvent ainsi conserver des milliards de données de diverses natures. Toutes les entreprises n’ont pas besoin d’avoir un data center. En effet, celles qui en ont réellement besoin sont, pour la plupart, des entreprises ayant un écosystème très large. Il y a également des entreprises spécialistes du e-commerce à grande échelle ou des entreprises de vente de ressources informatiques. On peut citer selon le domaine, Amazon, Facebook, Google, la Nasa, les fournisseurs cloud, OVH, etc.

Quels sont les avantages d’avoir un data center ?

Les avantages pour une entreprise d’avoir un data center sont énormes. Premièrement, il constitue une source d’économie. En effet, le fait pour une entreprise d’organiser son système informatique dans un centre de données lui permet d’amoindrir les coûts liés à l’exploitation de l’espace, de la connectivité, de la dissipation thermique, etc. Au lieu que l’entreprise soit obligée de payer pour chaque processus, le data center lui permet de mutualiser les dépenses liées aux logiciels, à la licence, à la construction et à la maintenance du data center.

Deuxièmement, investir dans la mise en place d’un centre de données constitue pour une entreprise, une source d’optimisation de sa sécurité. En effet, les infrastructures dont bénéficient les entreprises par le biais d’un data center sont d’une qualité

élevée. Cela leur confère un niveau de sécurité optimal et une meilleure protection de leurs données. Par ailleurs, elles permettent aux entreprises de se conformer plus facilement aux normes réglementaires en vigueur. En réalité, les centres de données sont devenus plutôt vitaux pour l’entreprise. La raison est qu’ils centralisent toutes les données desquelles dépend le fonctionnement de celle-ci et les traitent. Par conséquent, leur dysfonctionnement crée systématiquement de grands manques à gagner à l’entreprise. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les data centers tournent tous les jours 24 h/24.

Troisièmement, la mise en place d’un data center pour une entreprise engendre des effets d’échelle et facilite l’administration. Un data center fonctionne sur le même principe que celui d’un cluster informatique. De ce fait, il permet à l’entreprise dépositaire de disposer d’effets d’échelle sur la puissance de calcul et les équipements à disposition. La raison est très simple. En effet, lorsque les ordinateurs sont mis ensemble dans un système de data center, leurs puissances combinées transcendent celle de chacun d’eux pris singulièrement. C’est là un gros avantage pour l’entreprise. En outre, l’hébergement de ses machines dans un data center permet à l’entreprise d’avoir un meilleur contrôle sur son administration, puisqu’elles sont toutes centralisées.

Data center : comment ça marche ?

Comme on peut facilement l’imaginer, le fonctionnement d’un data center n’est pas une mince affaire. Il repose sur 5 grands piliers à savoir :

· La superficie du centre,

· Une grande source d’alimentation en électricité,

· Une source de refroidissement,

· Les normes en bâtiments,

· La sécurité des bâtiments.

La superficie du centre

N’importe quelle salle ne peut servir à l’installation d’un data center. En effet, le local concerné doit répondre à certains critères spécifiques, dont une grande superficie. La raison est qu’un data center, selon les besoins peut nécessiter un grand nombre de machines. Il faut bien que chacune d’elle puisse être convenablement installée. Par exemple, l’un des serveurs de l’entreprise OVH (Canada) compterait trois cent soixante mille serveurs contre cent mille pour un autre installé en France. Ainsi, vous pouvez déjà vous faire une idée de la chose.

Généralement, peu importe la taille d’une entreprise, son data center ne comptera pas moins de cinq mille serveurs. Par conséquent, il est indispensable que la salle d’hébergement soit suffisamment grande. Le serveur d’OVH, celui du Canada cité en exemple, occupe une superficie de soixante mille mètres carrés. Le centre de

données Langfang installé en Chine occupe une superficie de six cent mille mètres carrés et c’est le plus grand au monde.

Une bonne source d’alimentation en électricité

Une source d’énergie électrique suffisante est un facteur déterminant dans la mise en place d’un data center. La consommation en énergie électrique d’un centre de données est estimée égale à celle de trente mille habitants européens. Des études ont clairement prouvé que les data centers font partie des plus grandes sources de consommation d’énergies au monde. Il y a bien de quoi, car tout le système fonctionne sans interruption 7 jours sur 7, 24 h/24. Vous remarquerez par ailleurs que les data centers sont généralement construits près des sources d’eau, de préférence, des barrages hydro-électriques.

Une source de refroidissement

Pour un local renfermant plusieurs milliers d’infrastructures informatiques qui fonctionnent sans interruption, rien de plus raisonnable qu’une source de refroidissement. Il est donc impératif qu’un data center soit installé non loin d’une source d’eau (un lac, la mer, un barrage hydro-électrique, etc.). L’essentiel est que l’eau soit abondante. Elle permet d’amortir le coût de l’électricité fourni pour le refroidissement des équipements qui risquent de se détériorer en très peu de temps à défaut de refroidissement. Ainsi, on procède soit par ventilation, soit par climatisation. Cette dernière option étant plus chère que la première.

Les normes de bâtiments

Il existe des normes à respecter dans la construction des bâtiments d’un data center. Au-delà des critères de superficie, de proximité avec une source d’eau, d’autres points clés doivent être pris en compte. Il est recommandé de faire construire des bâtiments à charpente métallique. Ils ont l’avantage de garantir la sécurité des serveurs contre l’inondation et les incendies. Mieux, ils garantissent une efficacité maximale au niveau énergétique et réduisent l’impact environnemental.

En outre, en raison de la sensibilité et de l’importance vitale des données qui sont stockées dans les data centers, il est exigé l’installation de portes et fenêtres antivol, d’un système de sécurité high Tech, d’un système de refroidissement de grande qualité et d’un système d’alimentation énergétique de secours. Ce dernier point est essentiel en cas de panne d’électricité.

La sécurité des bâtiments

La sécurité d’un centre de données est d’une importance capitale. Il héberge des données sur lesquelles repose la vie de l’entreprise et qui sont très chères pour diverses raisons. Par conséquent, sa sécurité doit être assurée aussi bien sur le plan physique (le bâtiment) que sur le plan logiciel (contre la cyberattaque).

Sur le plan physique, il est recommandé que les portes d’accès du bâtiment soient équipées de systèmes d’authentification par badges. Mieux, le bâtiment doit être en permanence sous surveillance vidéo. Pour ce qui est de l’accès, il doit être surveillé par un agent humain bien entraîné. Par ailleurs, les risques d’incendie sont grands au sein d’un data center. Il est de ce fait important de mettre en place un système pour protéger les infrastructures à cet effet. Le plancher doit par conséquent être surélevé de 60 cm de hauteur et constitué de tuiles mobiles. L’objectif est de permettre à l’air de circuler beaucoup plus facilement. De nos jours, les data centers modernes sont équipés d’un système pour prévenir le risque d’incendie et un autre pour éteindre le feu sans grands dégâts.

La protection des logiciels quant à elle, doit également être de la plus haute qualité. Pour cela, le data center doit être équipé des meilleurs logiciels antivirus et de pare-feu pour contrer la cyberattaque. En outre, le recours régulier aux patchs de sécurité est important.

Comment se doter d’un data center ?

Sur la base de tout ce que vous savez désormais au sujet d’un data center, vous comprenez certainement que sa mise en place ne doit pas être le travail d’un particulier. C’est bien le cas en effet. L’installation d’un centre de données est une affaire hautement technique qui nécessite l’intervention de professionnels formés à cet effet.

Si vous êtes une entreprise désireuse de vous doter d’un data center, il vous faut vous tourner vers une entreprise compétente en la matière telle que Weodeo. L’entreprise dispose de l’équipement nécessaire pour vous doter d’un data center conçu sur mesure. Leurs data centers sont équipés des meilleurs serveurs avec des bâtiments qui respectent les normes en vigueur. Leurs data centers sont prêts à l’emploi. Il s’agit en effet d’une société informatique et infogérance expérimentée et qualifiée.