Transformation digitale : le statut du collaborateur en pleine évolution

La transformation digitale est un processus en entreprise qui revient à numériser / automatiser une bonne partie voire la totalité des services (services internes et externes). C’est un processus qui vise à rendre une entreprise numérique  ; répondant par la même aux différents objectifs de l’entreprise en termes de productivité (efficacité et efficience) dans un contexte économique incertain.

La transformation digitale des entreprises a également pour but de favoriser les échanges avec les clients, notamment par l’amélioration du marketing. Présenter aux clients une plateforme digitale qui leur permet d’interagir avec l’entreprise et ses représentants, c’est l’assurance d’offrir un service moderne, performant et d’optimiser aussi bien la qualité des services que l’image de l’entreprise.

Pourquoi digitaliser son entreprise ? Rappel

A l’heure d’internet, des appareils connectés et du tout numérique, il s’est avéré nécessaire que les entreprises s’adaptent et se réinventent ; aussi bien pour satisfaire les clients que pour pérenniser les activités de l’entreprise.

Pour rappel, « De nombreuses études prouvaient que 30% des métiers tels que nous les connaissons disparaîtraient aux profits de nouveaux, d’ici à 2050. Mais depuis l’avènement du covid-19 (et de toutes les contraintes/tous les remous qui ont pu en découler), ce ne sont plus 30% de disparition de métiers à 2050, mais plutôt 50% des métiers qui disparaîtraient d’ici à l’an 2030. » Ce qui était impossible avant la pandémie l’est devenu par la force des choses et, en cela la période est un accélérateur des transformations

Toute entreprise est amenée faire évoluer sa stratégie, à s’adapter à son environnement, au monde qui l’entoure, pour trouver sa place et/ou simplement survivre. Il est donc devenu essentiel de se tourner vers la digitalisation pour optimiser les processus.

Elle (la digitalisation) représente un levier incontournable en cette période (ces temps) où le digital (et ses outils) s’est complètement installé dans notre quotidien.

Le collaborateur au cœur du processus de la digitalisation

La transformation digitale des entreprise place donc le collaborateur au cœur processus de transition ; il s’agit d’impacter leur « vie au travail » en les aidant à adopter  des comportements adéquats d’une part, puis d’autre part à adapter leur objectifs et compétences en continu. Il est nécessaire pour les entreprises (dirigeants d’entreprises) de faire preuve de recul et d’analyse, en prenant en compte les besoins réels des collaborateurs, pour assurer une approche durable de leur transformation (digitale/numérique).

Aussi, depuis l’avènement du covid-19, le travail à distance a révélé les besoins d’accroître la qualité et la fréquence des communications entre collaborateurs (entre employés) et managers.

La crise sanitaire a non seulement bouleversé les modes et l’environnement de travail, mais elle a aussi largement impacté les styles de management : les approches traditionnelles, fondées sur le pouvoir hiérarchique et le contrôle, sont fortement remises en cause. Ce contexte a ainsi révélé l’importance du manager animateur et coach, sachant déléguer et faciliter les interactions dans son équipe. Pour accompagner ce besoin profond de transformation des méthodes managériales, il est essentiel de déployer de nouveaux outils digitaux pour répondre aux enjeux de responsabilisation et d’autonomie du collaborateur, tout en permettant au manager de s’adapter en faisant évoluer sa posture.

Cette nouvelle donne induit un changement dans l’appréhension des outils mis à disposition de chacun : outils collaboratifs, communication et feedback, accompagnement en temps-réel de son développement, pilotage continu de ses objectifs et de son activité…mais aussi dans la gouvernance des données rentrant dans le cadre de la RGPD

La technologie est aussi au service du bien-être du collaborateur

L’année 2020 a particulièrement mis en exergue la nécessité pour les entreprises de prendre soin de la santé mentale de leurs employés. L’isolement, la dépression, le stress ne sont que quelques-uns des effets que le confinement a pu avoir sur les collaborateurs. 76% de collaborateurs pensent que leur entreprise devrait en faire plus pour protéger leur santé mentale (selon le Rapport Workplace Intelligence, 2020).

Les outils digitaux, tels que l’écoute continue ou l’Intelligence Artificielle (IA), peuvent aider en offrant un soutien de proximité et personnalisé. Les collaborateurs peuvent être plus enclins à faire confiance aux robots ou aux chatbots pour aborder certains sujets. Ce pose étonnement la question de la légitimité du manager…que l’on remplacerait par un robot. Faut-il aller jusque-là ? le temps nous montrera sans doute le contraire.

La sécurité du collaborateur et par association la sécurité de l’entreprise

La transformation digitale des entreprises a pris un nouveau tournant plaçant les collaborateurs au centre de cette transition. La dématérialisation de leur lieu de travail et l’avènement de nouveaux outils de communication (et collaboratifs) ne sont pas encore exploités de façon optimale.

Depuis la mise ne place du télétravail, on enregistre une explosion des outils de travail collaboratif / outils de collaboration avec une utilisation accrue de logiciels de visioconférence, d’espaces de stockages (drive, OneDrive) communs / collectifs, de solutions de gestion de projets…etc…Mais on assiste aussi à une explosion de la cybersécurité…

Les collaborateurs se connectant sur d’autres réseaux (internet) que celui de leur entreprise, ces derniers peuvent donc s’exposer à des attaques informatiques de tout genre ; et par la même occasion exposer ses données personnelles , et données d’entreprise. Il est primordial pour les entreprises d’assurer la protection des collaborateurs en optant pour des mesures de sécurité du matériel, du réseau ; en somme de l’infrastructure informatique en entier. Il est également important de former (et sensibiliser) les collaborateurs à la sécurité informatique et sur les bonnes pratiques à adopter. Il revient aux entreprises d’adopter une stratégie de sécurité informatique et cybersécurité pour accompagner la transformation digitale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *