La transformation digitale et la résilience informatique

Depuis plusieurs années maintenant, les systèmes d’informations sont au cœur de la gestion des entreprises et des organisations. Les procédés d’entreprise ; qu’il s’agisse d’administration, de finances, de Ressources Humaines, ou encore de markéting ; sont managés via des solutions informatiques et plus encore depuis quelques temps avec l’explosion des outils digitaux et l’avènement de la transformation digitale des entreprises. La transformation digitale ou numérique désigne le processus consistant à intégrer totalement les technologies digitales dans l’ensemble des activités de son entreprise. L’introduction de ces technologies, implique de nouveaux usages et modes de fonctionnement. Elles peuvent être source d’innovation et de productivité pour les entreprises utilisatrices, la rendant plus forte sur le marché.

Mais pourquoi investir dans ces technologies digitales ? 

Le but principal de ladite transformation digitale est bien évidemment d’améliorer le fonctionnement des entreprises à tous les niveaux, et de contribuer à une élévation globale du niveau de vie de l’entreprise, de son statut, une augmentation des performances et des revenus de l’entreprise.

Plusieurs études montraient avant l’arrivée du Covid 19, que d’ici 2030, 30% des métiers connus se verraient disparaître, pour laisser place à d’autres. Mais depuis l’avènement dudit virus, les résultats de ces études ont évolué. Ce ne sont plus 30% des métiers d’ici 2030, mais désormais 50% des métiers qui disparaîtraient d’ici 2025 …au profit d’autres métiers : le Covid aura servi à faire gagner 3 années importantes aux organisations professionnelles. 

En effet, l’avènement du virus et des contraintes qui y sont liées (télétravail notamment), a donné lieu à des changements radicaux dans le mode de fonctionnement, dans le mode de gestion, et l’utilisation de certains outils professionnels en entreprise. 

Les entreprises et dirigeants d’entreprises (même pour les parties ayant des réticences sur la transformation digitale) se conforment progressivement à ce processus. Malgré tout, un certain nombre d’entreprises, traîne encore le pas et n’ont pas pris le virage du digital. Ces dernières courent le risque de disparaître entièrement du paysage professionnel (parce qu’elles n’auront pas à temps pris les bonnes décisions, n’auront pas investi à la bonne hauteur sur le digital).

Transformation Digitale, oui mais après ? 

Le chemin menant à la transformation digitale pour toutes les entreprises est semé de contraintes diverses (techniques/humaines/financières …etc.). 

Moins de 50% de PME en France sont engagés dans une transformation digitale pour leur activité. Et pour celles qui l’ont fait, seulement 20% arrivent s’y adapter/ à rester pérenne dans le temps, simplement parce qu’ils n’ont pas opté pour les bonnes options professionnelles.

Nombre d’études démontrent que le choix des prestataires pour les entreprises n’est pas forcément pertinent (mon beau-frère n’est pas forcément un professionnel en matière de transformation digitale, et quand bien même il le serait, quel recul a-t-il pour proposer des solutions adéquates ?).

Tout s’arrête-il une fois qu’on décide de prendre ledit virage numérique/digital ? 

Il est pourtant indispensable de prévoir des solutions efficaces pour permettre à votre entreprise de continuer à fonctionner en cas d’attaque, de dysfonctionnements et pannes divers ; pour rester compétitifs et continuer simplement à exister demain.

Les entreprises doivent tenir compte de la vulnérabilité éventuelle de leur infrastructure informatique, et prévoir (suivant les recommandations de son prestataire informatique, maintenance ou infogérance) des protocoles de sécurité pour limiter les risques quant à la perte d’infos …etc. Ces mesures doivent être définies en « mode préventif » , afin de pouvoir être appliquées avec efficacité et efficience : on parle de Résilience informatique 

En analysant en détail les transformations stratégiques d’entreprises, ainsi que les grandes décisions (liées à la transformation digitale) prises par les leaders, cinq comportements gagnants ancrés dans la culture desdites entreprises se distinguent 

  1. Créer des missions avec raison(s) d’être 
  2. Ne pas avoir peur de laisser le passé derrière soi 
  3. Exploiter son cœur de compétence pour pénétrer de nouveaux clients 
  4. Évaluer les opportunités du numérique/digital via de nouveaux business models 
  5. Diffuser l’innovation à tous les niveaux de l’organisatio

Source : Harvard Business Review Collections 

La Résilience Informatique

On ne saurait parler de résilience informatique sans avoir défini au préalable “résilience”. Elle se définit comme la capacité à retrouver un état d’équilibre après un événement exceptionnel. 

La résilience informatique se définit justement comme étant la faculté d’une infrastructure informatique/ entreprise /système informatique à continuer de fonctionner même lorsqu’il y a panne ou incident informatique…etc. 

C’est la capacité pour une organisation professionnelle, à assurer la continuité de son système d’information, même en cas de panne du matériel informatique, de surcharge d’activité ou de piratage et autres… 

Quels sont les enjeux de la résilience informatique ? 

La résilience informatique intègre la sauvegarde des données mais aussi celles de la productivité. Les solutions de résilience des systèmes informatiques doivent être capables de faire face aux éventuelles anomalies du système. Elles doivent également tenir compte des évolutions futures des technologies, telles que l’optimisation des infrastructures, la combinaison de plates-formes physiques et virtuelles, le cloud, les entreprises multi-sites, le collaboratif, etc. 

Économique : Avec un parc informatique dynamique et bien entretenu, les coûts liés à la reprise d’activité (en cas d’attaques informatique ou dysfonctionnements) seront forcément moins importants que ceux d’une entreprise qui n’a pas été prévoyante sur le sujet. 

Protection des données : L’union Européenne et le gouvernement invitent les entreprises et les institutions à renforcer leurs systèmes informatiques en raison du nombre en forte augmentation, des attaques (et les modes d’attaques) informatiques et cybercriminelles (2019 et 2020 en sont la preuve), s’attaquant de plus en plus aux données sensibles sur une entreprise. 

Environnemental : Les frais et les incidences des réparations (entrainées par des attaques informatiques par exemple) sur l’environnement, peuvent être démesurées, en comparaison avec un système de sécurité informatique organisé, résilient et fiable. 

Quels choix avez-vous fait pour votre entreprise ? Sauriez-vous dire si vos systèmes et matériels informatiques sont résilients ? Vous ne sauriez y répondre?

Chez WEODEO, nous mettons un point d’honneur à mettre l’outil (informatique/digital) au service du métier. Notre mission : 

  • Aider dans la réflexion à la pondération et à la prise de recul…en lien avec le business et l’organisation de l’entreprise 
  • Accompagner la conduite du changement pour en faciliter sa mise en œuvre 
  • Mise en œuvre de solutions adaptées répondant aux spécificités de votre entreprise  

Nous vous proposons des contrats de maintenanced’infogérance informatique, des solutions qui répondent aux spécificités et aux besoins de votre entreprise. Pour s’assurer une résilience informatique, il est important de mettre en place des mesures de secours et de sécurité informatiques adéquates, protéger les données sensibles ; il ne faut pas non plus négliger la formation et la sensibilisation des collaborateurs à la sécurité informatique. 

Sources :  Source 1Source 2

Une réaction sur “La transformation digitale et la résilience informatique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *