Évaluer la sécurité informatique dans votre entreprise

Sécurité_informatique

La Politique de Sécurité Informatique et ses enjeux 

La question de la Sécurité informatique est devenue une problématique majeure dans les entreprises, quelle que soit leur taille. Face à la hausse des cybermenaces, des attaques informatiques diverses (hausse de 210% entre 2018 et 2019 – Source), et à la ‘’professionnalisation’’ des pirates informatiques, les entreprises doivent adapter leurs systèmes de sécurités informatiques afin de mieux de protéger. Dans ce sens, les entreprises se doivent de mettre en place une politique de Sécurité Informatique, visant à les prémunir contre les risques informatiques 

La Politique de Sécurité Informatique (C’est quoi ?) 

Dans le cadre de son activité, une entreprise est amenée à manipuler un ensemble de données, d’informations et en matière de sécurité de l’information, on n’est jamais trop prudent. La protection des dossiers personnels/professionnels et des informations commerciales sensibles est de rigueur. 

Une politique de sécurité informatique est un plan d’actions définies pour maintenir un niveau de sécurité optimal pour l’entreprise. Elle reflète la vision stratégique de la direction de l’organisme (TPE, PME, PMI, grande entreprise…) en matière de sécurité informatique. Elle regroupe l’ensemble des moyens techniques (informatiques) utilisés afin de protéger les systèmes contre les attaques et/ou dysfonctionnement informatiques (antivirus, protection des espaces numériques collaboratifs, sauvegarde et sécurisation des données facilitant la reprise rapide des activités en cas de sinistre/panne ou dysfonctionnement…) 

« La politique de sécurité informatique est un des éléments de la politique de sécurité du système d’information. Elle est donc, de la même manière, intrinsèquement liée à la sécurité de l’information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d’une organisation. La définition peut être formelle ou informelle. Les politiques de sécurité sont mises en vigueur par des procédures techniques ou organisationnelles. » (Source

La politique de Sécurité Informatique inclus également (peut également inclure) des méthodes, des processus dédiés à la protection de l’utilisateur (membre de l’entreprise). Une étude a récemment prouvé que 80 % des attaques informatiques démarrent via le poste de travail d’un collaborateur interne – dues à l’erreur humaine. (Source)

La loi impose, l’instauration de méthodes et techniques performantes pour garantir la sécurité des informations utilisées. Et ce, quels que soient le type et l’origine de ces données, qu’elles concernent les clients, les associés et les fournisseurs ou les collaborateurs internes. Le RGPD oblige les entreprises à mettre en place des méthodes de collecte et de sauvegarde de données sécurisées pour leurs clients 

Politique de sécurité pour protéger votre entreprise / pour une pérennité des activités / Quelques éléments clés de la politique de Sécurité Informatique 

La perte ou la fuite de données, les attaques de phishing et autres, l’obsolescence des outils (matériels et logiciels) … ces éléments ont généralement des répercussions néfastes sur la productivité de votre entreprise, et donc peuvent impacter vos engagements par rapport à vos clients. Afin d’éviter ces désagréments informatiques, il est nécessaire de mettre en place une politique de sécurité informatique performante, et selon les besoins réels de l’entreprise.  

  • Utilisation des outils informatiques appropriés 

Un audit de sécurité informatique est/peut être effectué afin de déterminer les outils adéquats à mettre en place pour protéger l’entreprise, et selon ses besoins. Il est primordial de déterminer avec précision les logiciels et matériels nécessaires à l’activité de l’entreprise, pour éviter des investissements superflus : qui ne sont pas optimaux 

  • Mises à Jour régulières 

Face à la professionnalisation des cybercriminels, et à leurs astuces pour contourner les systèmes de sécurité existants, il est primordial pour les entreprises de se doter des dernières versions des logiciels de sécurité, et de les mettre à jour régulièrement pour prévenir les attaques informatiques. Qu’il s’agisse de logiciel de travail ou de gestion en interne, les mises à jour doivent être effectuées dès que les versions sont disponibles 

  • Sauvegarde régulière des données & [Plan de] Reprise d’Activités (Informatique) en cas de sinistre 

Il est primordial d’effectuer des sauvegardes régulières de vos données entreprises (sujet très sensible), et les sauvegardes doivent être enregistrées dans des emplacements sécurisés. Il est également important de mettre en place des systèmes de récupération de données et de poursuite d’activités en amont, en cas de sinistre ou de pertes de données. (Cas réel : chez les clients d’OVH qui n’avaient pas de systèmes et récupération de et/ou de sauvegardes sécurisées

  • Sécurité des accès aux données/informations 

Afin de délimiter quel collaborateur a accès aux informations, et de délimiter « le niveau d’information auquel chacun peut accéder, et comment chacun peut exploiter l’information ». Ceci permet de limiter notamment les risques de pertes de données sensibles. 

  • Sensibilisation et formation du personnel à la sécurité informatique 

Afin de réduire les risques liés à la négligence, et à « l’ignorance » des utilisateurs sur certaines questions clés, il faut également prendre en compte la sensibilisation et la formation des collaborateurs à la sécurité informatique. 

La sécurité des accès, la sensibilisation du personnel ne représentent qu’une partie de l’évaluation qu’offre notre audit de sécurité informatique

Vous pouvez toujours compter sur l’accompagnement et les conseils d’un expert en infogérance / externalisation informatique tel que WEODEO. Nous vous accompagnons, de la réflexion à la mise en œuvre de solutions informatiques adaptées pour votre entreprise. 

2 thoughts on “Évaluer la sécurité informatique dans votre entreprise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *