Les erreurs courantes en monitoring de site et comment l’infogérance peut aider à les éviter ?

Blog > Maintenance informatique > Les erreurs courantes en monitoring de site et comment l’infogérance peut aider à les éviter ?
icones services managés

Le monitoring de sites demeure une pratique relativement courante, car elle offre de multiples avantages à n’importe quel professionnel souhaitant renforcer sa compétitivité. Malheureusement, l’absence de connaissances engendre parfois des erreurs grossières qui ont de lourdes conséquences sur l’entreprise. Voilà pourquoi, il est préférable de confier ce travail à une société spécialisée dans le but de recevoir de précieux conseils.

Pour quelles raisons est-il nécessaire de mettre en place un monitoring de sites ?

Le monitoring correspond à une surveillance accrue d’un site dans le but de mesurer et de contrôler l’activité 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Pour y parvenir, différentes solutions existent en mettant en place une équipe interne ou en déléguant à une société spécialisée dans l’infogérance informatique.

Le monitoring peut concerner directement la machine en surveillant la température, la charge et son démarrage dans un cadre d’optimisation. Cependant, le monitoring concerne également les applicatifs et les systèmes. C’est-à-dire la disponibilité applicative, la sauvegarde externalisée, les logs système, les performances du réseau, les réponses protocolaires et le repérage des attaques potentielles. C’est ce qu’on appelle le monitoring informatique.

Il existe une dernière catégorie concernant le monitoring de site Web. Une fois de plus, c’est une surveillance accrue permettant de s’assurer que ce dernier soit totalement fonctionnel. Lorsque des anomalies sont présentes à cause d’un pic de fréquentation, d’un bug informatique ou d’un piratage, l’équipe en charge de la surveillance se doit de réagir dans les plus brefs délais.

Quelles sont les erreurs courantes en matière de monitoring ?

L’oubli de mettre en place un monitoring proactif

De nombreuses personnes font l’erreur de ne pas mettre en place un monitoring proactif. Comme vous pouvez vous en douter, les conséquences peuvent être désastreuses en matière de gestion d’un site Web. Dans un tel contexte, l’entreprise reste soumise à de nombreux risques, entraînant une perturbation de sa présence en ligne.

C’est le cas lorsque le monitoring concerne exclusivement une réactivité lorsqu’un problème a été soumis par des utilisateurs. Malheureusement, la détection des problèmes prend parfois du temps et les équipes techniques n’en ont pas tout de suite conscience. Avec un délai de détection plus important, le temps de résolution augmente alors qu’il aurait été grandement diminué avec une surveillance proactive.

Lorsque l’anomalie n’est pas résolue rapidement, le site Web peut connaître des ralentissements et dans certains cas, une interruption prolongée. Résultat, la satisfaction client en sera directement pénalisée et cette situation se traduit par une baisse de confiance de la part des utilisateurs. Devant l’accumulation des problèmes récurrents, les visiteurs seront davantage enclins à s’orienter vers un site Web concurrent offrant une meilleure stabilité.

Un problème de diversité dans le monitoring

Encore une fois, le manque de diversité dans le monitoring constitue une erreur de premier ordre, car elle vous empêche de résoudre efficacement les problèmes. Généralement, vous avez tendance à négliger certains aspects de votre site Web et vous pensez que la résolution sera rapide. Cette situation s’applique généralement lorsque l’équipe technique n’a pas les connaissances suffisantes pour identifier immédiatement des défaillances potentielles. Résultat, elles se concentrent sur d’autres aspects, certes importants, mais au détriment de points de contrôles critiques. Résultat, le manque d’anticipation des problèmes aboutit à une résolution plus longue.

C’est également une erreur concernant l’absence de capacité pour prévenir des problèmes émergents. Cette situation déconcertante se produit lorsque le monitoring s’avère partiel, ce qui empêche de voir arriver des anomalies émergentes. Citons l’exemple d’une période de trafic beaucoup plus dense aboutissant à une charge anormale du serveur. Le manque d’anticipation engendre forcément des performances réduites avec des temps de réponse plus longs et parfois une indisponibilité qui sera contre-productive pour l’expérience utilisateur.

C’est également le même constat concernant l’anticipation des besoins évolutifs. Il s’agit d’un manque de diversification du monitoring empêchant les équipes en charge de cette tâche d’anticiper les besoins évolutifs. Des problèmes risquent d’apparaître au moment de l’implantation de nouvelles fonctionnalités ou lorsqu’un pic de trafic est enregistré sur le site Web.

Une mauvaise utilisation des alertes du monitoring

En matière de monitoring, comment ne pas évoquer l’importance de la configuration des alertes ? Lorsque ces dernières n’ont pas été établies correctement, les équipes en charge du site Web ne prennent pas conscience des problèmes, car ils ne sont tout simplement pas signalés. Dans d’autres cas de figure, l’équipe se retrouve surchargée par une mine d’informations, parfois inutiles, ce qui empêche d’identifier immédiatement les soucis cruciaux.

Les alertes inutiles sont produites à cause d’une mauvaise configuration, ce qui empêche les équipes d’agir efficacement, car elles sont constamment dérangées par des notifications secondaires. Or, ces alertes doivent être traitées par l’équipe en question, ce qui entraîne une perte de temps particulièrement importante. L’identification d’un problème mineur ne doit pas avoir la même priorité qu’un problème critique.

Avec la réception régulière de ce type de message, le risque de négligence ne peut bien évidemment pas être occulté. C’est un phénomène parfaitement normal engendrant une mauvaise perception de la gravité des anomalies. Sans oublier l’effet néfaste sur le moral, car cette gestion s’avère à la fois chronophage et frustrante avec un impact négatif sur la motivation des équipes.

Ne pas être capable d’anticiper les pics de trafic du site Web

Généralement, les sites Internet connaissent des fluctuations importantes en termes d’affluence. Voilà pourquoi, un monitoring accru doit être développé pour mesurer en temps réel les performances du site, notamment durant les périodes de charges. Une fois de plus, l’anticipation reste primordiale afin de déployer des solutions évolutives de manière automatique. Dans le cas contraire, les ralentissements sont directement palpables auprès des utilisateurs et dans les cas les plus extrêmes, l’indisponibilité totale du site Web.

Pour éviter ce genre d’anomalie, des solutions existent comme la mise en place d’un cloud extensible, l’évolutivité horizontale et l’équilibrage de charge. Avec de telles mesures, le site Web ne craint plus les périodes de charges élevées, car les performances seront de toute façon au rendez-vous. Un résultat obtenu grâce à l’optimisation des ressources de la part des équipes techniques, mais également par le respect d’une surveillance durant les périodes de trafic intense.

Dès qu’une surcharge est alors observée, une alerte est immédiatement envoyée aux personnes concernées et l’intervention proactive assure une stabilité du site Web. D’ailleurs, les pics de trafic peuvent être anticipés en exploitant les données historiques. C’est une recommandation à suivre pour anticiper au mieux les besoins en termes de ressources matérielles.

L’absence d’une sécurité appropriée

La sécurité doit être une préoccupation lorsqu’une entreprise dispose d’un site Internet. Que ce soit un simple support en guise de vitrine ou un site de vente en ligne. Dans un monde en constante évolution, les techniques des pirates informatiques sont de plus en plus évoluées. Résultat, des failles potentielles sont peut-être présentes, mais elles sont malheureusement ignorées, car le monitoring n’est pas configuré dans ce sens.

Pourtant, la première étape doit justement porter sur le renforcement de la sécurité en utilisant des solutions avancées. Notamment des systèmes de détection d’intrusion à travers des outils repérant n’importe quelle activité suspecte. L’analyse se base sur les informations du réseau en recherchant un comportement inhabituel et des indicateurs permettant l’anticipation d’une attaque de la part d’un pirate informatique.

Il faut également procéder à l’analyse des journaux de façon quotidienne, car c’est aussi une source d’information précieuse pour déterminer les activités suspectes. Enfin, le dernier conseil à appliquer porte sur la veille constante des menaces. Les équipes en charge du monitoring devront être informées des nouvelles vulnérabilités pour déployer des tactiques visant à contrecarrer les attaques potentielles des cybercriminels.

Comment l’infogérance s’avère indispensable dans le monitoring de site Web ?

Si vous êtes à la recherche d’une société d’infogérance en Île-de-France pour le monitoring de votre site Web, pas de doute possible en vous adressant à Weodeo. En effet, l’entreprise s’implique pleinement dans le déploiement de solutions efficaces pour éviter de vous retrouver avec des erreurs courantes dans ce type de gestion.

Tout commence par la mise en place d’un monitoring proactif 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Les anomalies sont détectées dans les plus brefs délais afin d’éviter de perturber l’expérience utilisateur. La réactivité immédiate est absolument remarquable et elle est indispensable pour ne pas altérer l’image de l’entreprise en réduisant au minimum les temps d’arrêt. Mais ce n’est pas tout, l’infogérance informatique va encore plus loin en offrant une véritable diversité dans le monitoring.

Il s’agit d’une approche holistique permettant à la fois d’optimiser les performances du site Web, tout en détectant en amont les anomalies. La force de l’infogérance repose également sur la configuration personnalisée des notifications pour éviter que les équipes en charge ne soient noyées par la surcharge d’information. Un système de hiérarchisation des alertes est également mis en place pour que les soucis majeurs soient traités en priorité en évitant d’être discret par les problèmes mineurs.

L’infogérance anticipe les pics de trafic pour assurer une disponibilité permanente, des solutions évolutives automatiques seront déployées. Avec une surveillance constante, les cybermenaces sont une fois de plus anticipées pour réduire les risques d’attaque, car ces dernières ont souvent de lourdes conséquences. Enfin, le dernier aspect porte sur le déploiement des mises à jour et l’application de correctifs.

Ce sont des modifications effectuées à intervalles plus ou moins réguliers pour offrir la meilleure expérience utilisateur, tout en se débarrassant des vulnérabilités potentielles. Résultat, le site Web demeure sécurisé, optimisé et performant. Alors pour profiter immédiatement de ses nombreux avantages, il ne vous reste plus qu’à vous orienter vers une société d’infogérance informatique.