Les meilleures pratiques en infogérance informatique pour un monitoring efficace

Blog > Maintenance informatique > Les meilleures pratiques en infogérance informatique pour un monitoring efficace
technicien assis devant écrans couvert de graphique
  • Définition des outils de monitoring
  • Les enjeux du monitoring en infogérance
  • Comment réussir le déploiement d’un monitoring ?
  • Quelles sont les meilleures technologies pour la mise en place d’un monitoring ?
  • Comment intégrer une surveillance complète ?
  • Quelles sont les pratiques à adopter ?
  • L’accompagnement par Weodeo

Il est absolument essentiel pour les entreprises de s’appuyer sur un système informatique d’une grande fiabilité afin de ne pas connaître la moindre interruption de ses activités. Si jamais l’infrastructure informatique ne répond pas aux attentes, les conséquences sont souvent très lourdes sur le plan financier. Face à cette situation, le monitoring occupe une place prépondérante, à condition de s’orienter vers un spécialiste capable de proposer une solution en totale adéquation avec les besoins initiaux.

Principe de fonctionnement des outils de monitoring

Le monitoring consiste à appliquer une surveillance continue afin de s’assurer du bon fonctionnement de l’infrastructure et des applications. C’est une solution faisant partie intégrante de l’infogérance informatique garantissant un accès continu et en toute sécurité à tous les utilisateurs. Toutes les actions sont surveillées avec la plus grande minutie, que ce soit avec une équipe dédiée sur place ou à distance avec des logiciels spécifiques.

Dans de telles conditions, l’infrastructure fonctionne de manière optimale et les performances sont au rendez-vous. Si jamais un problème survient, il est identifié dans les plus brefs délais et le service en charge s’occupe d’intervenir le plus rapidement possible. Comme expliqué brièvement précédemment, la surveillance peut être externe ou interne. Dans le deuxième cas de figure, ce sont surtout les services et les serveurs propres à la société qui seront surveillés de très près.

La surveillance externe présente également un intérêt, notamment en portant son dévolu sur les applications fonctionnant en dehors de l’entreprise. Dans tous les cas, il est absolument primordial de faire confiance à un spécialiste dans le domaine afin de recevoir des conseils avisés et d’avoir un service informatique capable de répondre à tous les besoins.

Quels sont les principaux enjeux du monitoring en infogérance ?

L’aspect principal du monitoring porte sur la gestion proactive. Autrement dit, les problèmes sont anticipés en amont pour éviter que l’entreprise ne subisse des perturbations importantes. Voilà pourquoi, il est absolument crucial d’appliquer une surveillance permanente sur le réseau, les applications et les systèmes déjà en place. En cas d’anomalie, des notifications sont automatiquement envoyées aux personnes concernées afin de réagir dans les plus brefs délais. C’est une nécessité pour limiter grandement les temps d’arrêt et ainsi éviter des perturbations en interne.

Le deuxième enjeu porte sur l’optimisation des performances. Comme vous pouvez vous en douter, c’est un aspect crucial et les équipes en charge identifient les goulots d’étranglement pouvant parfois se produire sur les applications, les bases de données ou les infrastructures informatiques. Malheureusement, une dégradation potentielle peut survenir à n’importe quel instant, impliquant une répartition des ressources pour maintenir une excellente expérience utilisateur. L’équipe en charge du monitoring en infogérance aura recours à des indicateurs de performance pour garantir une véritable stabilité.

Le troisième élément porte sur la sécurisation des données informatiques. Des vulnérabilités potentielles peuvent se présenter, tout comme des tentatives d’intrusion. En cas d’absence de réponse, des données sensibles peuvent être dérobées, nuisant ainsi à l’image de l’entreprise. Grâce au monitoring, les activités suspectes sont repérées immédiatement et des mesures correctives sont déployées dans le respect de la réglementation en vigueur.

Quelles sont les clés d’un déploiement réussi de monitoring ?

Si votre société s’intéresse de plus près à l’infogérance informatique et notamment au monitoring, il est essentiel de comprendre les secrets de la réussite. Tout d’abord, avec la mise en place d’un journal d’activité afin de disposer d’un suivi de performance de l’ensemble des appareils concernés. Mais ce n’est pas tout, une surveillance accrue sera mise en place concernant l’espace disque avec le déploiement de notification lorsqu’une saturation est observée sur l’espace de stockage.

En parallèle, l’utilisation du processeur devra être surveillée, car une charge inhabituelle peut malheureusement se produire. Sans réaction de la part du service concerné, l’entreprise n’aura d’autres choix que de subir des ralentissements. De même, il est important de s’attarder sur l’utilisation de la mémoire en mettant en place des seuils d’alerte. Le trafic réseau sera également observé à la loupe avec un diagnostic constant sur l’ensemble des équipements connectés.

Comme vous le voyez, une certaine expertise reste requise pour ce genre de situation. Plutôt que de créer une équipe en interne devant s’attarder à la tâche, mieux vaut consulter un expert dans l’infogérance informatique, car ce dernier sera en mesure d’apporter son expertise.

Vers quel type de technologie de monitoring s’orienter ?

Les outils de monitoring sont particulièrement variés et diversifiés, ce qui nécessite une parfaite connaissance du marché afin de s’orienter vers la solution la plus appropriée. Dès le départ, une étude préalable doit être réalisée pour définir les besoins actuels et futurs. Cette analyse permet également de prendre en charge toutes les contraintes budgétaires, techniques et réglementaires.

Non seulement vous trouverez des solutions open source, mais également des solutions commerciales. Devant la variété des fonctionnalités, mieux vous en remettre à un spécialiste qui va vous aiguiller à vers des outils de monitoring compatibles avec votre environnement technologique, tout en disposant d’une certaine facilité d’utilisation avec une maîtrise des coûts.

Rassurez-vous, le prestataire informatique procède à une sélection des outils les plus appropriés en s’attardant dans un premier temps sur l’intégration et la compatibilité. En effet, votre entreprise dispose probablement d’un environnement technologique très spécifique et donc il est essentiel que les outils de monitoring ne présentent aucun problème de compatibilité. Le deuxième critère porte sur l’évolutivité. L’infrastructure a des besoins actuels, mais ces derniers peuvent changer et intégrer de nouvelles technologies.

Autre élément d’une grande importance, la facilité d’utilisation. Les équipes d’infogérances seront bien plus à l’aise en découvrant une interface conviviale en évitant de se retrouver avec une courbe d’apprentissage trop exigeante, car l’efficacité opérationnelle risque d’en subir les conséquences. N’oublions pas non plus l’importance des performances, car les outils de monitoring reçoivent de grandes quantités d’informations qu’il faut traiter en temps réel. Cela engendre des alertes systématiques avec une variété de métriques qu’il faut prendre en considération.

Enfin, le dernier facteur porte sur le coût total de possession. Autrement dit, vous avez dans un premier temps les frais pour la mise en place des outils de monitoring, mais d’autres coûts sont à prévoir comme l’acquisition de licences supplémentaires, la gestion de la maintenance ou la prise en compte d’une formation supplémentaire.

Quelle est la bonne pratique pour intégrer une surveillance complète ?

Généralement, le prestataire informatique ne s’oriente pas vers une seule solution de monitoring, mais plutôt vers une multitude afin de proposer une surveillance complète. Durant la phase d’intégration, toutes les données en provenance de l’infrastructure seront rassemblées. C’est un travail nécessitant une parfaite compréhension des technologies en cours avec le développement de passerelle d’intégration. Parfois, des solutions de gestion unifiée seront également employées avec la mise en place d’un système d’alerte.

Grâce à cette approche intégrée, les incidents seront perçus plus rapidement, ce qui permet une meilleure réactivité pour éviter des problèmes beaucoup plus conséquents. Une fois la mise en place des différents outils, un travail de synchronisation devra impérativement être effectué afin de disposer d’un monitoring complet.

Quelles sont les pratiques à adopter pour un monitoring de qualité ?

Pour un monitoring efficace en infogérance, impossible de faire l’impasse sur la mise en place d’indicateurs clés de performance ou KPI. En effet, c’est une manière de disposer d’une mesure fiable afin de savoir si les objectifs définis ont pu être atteints. Ces indicateurs de performance prennent en considération différents éléments tels que les métriques, le taux de réussite des transactions, la disponibilité de l’infrastructure ou encore la charge des serveurs.

À vrai dire, il existe bien d’autres indicateurs et tout dépend des objectifs opérationnels de la clientèle. Ces informations doivent être regroupées au sein d’une interface intuitive dans le but d’identifier rapidement toutes les tendances. C’est sur la base de ces données que des améliorations stratégiques pourront également être déployées.

Le prestataire informatique devra mettre en place une surveillance en temps réel, car cette stratégie permet d’observer immédiatement les anomalies et de réagir rapidement. Des fluctuations de performance arrivent régulièrement et il est impératif de les prendre en considération pour s’adapter. Par ailleurs, des menaces peuvent émerger, tout comme des erreurs. Avec les bons outils de monitoring, l’équipe en charge de l’infogérance dispose d’une visibilité immédiate sur l’ensemble du matériel concerné.

L’idée est alors de réagir en amont avant que les utilisateurs finaux ne subissent la moindre perturbation. En d’autres termes, c’est une approche proactive d’une très grande utilité permettant de conserver une excellente qualité de service, tout en réduisant les temps d’arrêt. Mais pour gagner en efficacité, impossible de faire l’impasse sur l’automatisation des processus. En effet, c’est un pilier d’une importance cruciale en établissant une automatisation dans la collecte des informations, mais aussi dans l’analyse et la réponse à fournir.

Indéniablement, les équipes vont gagner en efficacité opérationnelle en évitant de perdre du temps sur des interventions manuelles. Résultat, les personnes en charge du monitoring sont en mesure de se concentrer sur des tâches à forte valeur ajoutée. Par ailleurs, l’automatisation reste un excellent processus pour apporter une réponse rapide à toutes sortes d’incidents.

Weodeo : votre partenaire en monitoring

Vous l’aurez compris, le monitoring occupe une place prépondérante au sein des entreprises. De ce fait, vous avez toutes les raisons de vous y intéresser de plus près en vous orientant uniquement vers un prestataire informatique capable de vous proposer des solutions concrètes. Weodeo sera bel et bien présent et grâce à son expérience et à son savoir-faire, vous allez profiter d’une surveillance minutieuse.