Quels sont les différents types de contrat d’infogérance informatique ?

Blog > Maintenance informatique > Quels sont les différents types de contrat d’infogérance informatique ?
Photo rapproché d'un bureau avec un contrat dessus et des stylos. "Contrat d'infogérance informatique" écris sur la photo.

L’infogérance informatique repose sur la délégation partielle ou totale de la gestion d’un système d’information au sein de l’entreprise en passant par un prestataire externe. Des prestations complémentaires sont également possibles comme la sécurisation du système et l’exploitation de ce dernier. Néanmoins, il existe une multitude de contrats, ce qui nécessite de prendre en considération les nombreuses possibilités dans le but de réaliser un choix avisé.

Présentation des différents types d’infogérance

Votre entreprise a certainement des besoins très spécifiques et il est important de choisir un prestataire d’infogérance informatique qui soit en mesure de les couvrir. Pour y parvenir, il est impératif de vous orienter vers une solution personnalisée en insistant sur le niveau de responsabilité, mais également sur le périmètre d’action.

L’infogérance de serveurs

L’infogérance de serveurs est également connue sous le nom d’infogérance d’infrastructure. La prestation concerne uniquement l’infrastructure du système d’information en s’assurant de le maintenir dans des conditions opérationnelles. De ce fait, le prestataire s’attarde non seulement sur la maintenance du parc informatique, mais également sur la résolution de n’importe quel problème susceptible d’arriver.

Son rôle ne se limite pas aux deux actions précédentes. C’est au contraire une intervention polyvalente se traduisant par la gestion des sauvegardes et leur restauration lorsqu’une anomalie majeure survient. Pour cela, il est impératif de définir dès le départ les meilleures solutions de stockage. En plus, l’infogérance de serveurs s’attarde sur l’hébergement et l’administration des serveurs, l’amélioration de la sécurité du système informatique ainsi que la supervision de l’ensemble des éléments présents sur le réseau.

En complément de l’infogérance des serveurs, la société peut également opter pour l’infogérance réseau et dans ce cas-là le prestataire s’occupe de la gestion de l’ensemble des périphériques en les reliant entre eux de façon efficiente. Résultat, l’organisation profite d’une communication plus fluide avec un partage des données qui s’effectuent dans le respect des normes de sécurité, tout en privilégiant les performances.

L’infogérance du système d’exploitation

Ce type d’infogérance s’applique uniquement sur les infrastructures et les systèmes nécessaires pour les besoins applicatifs. Il s’agit d’une véritable opposition avec infogérance d’infrastructure, car cette dernière concerne principalement les équipements physiques. De son côté, l’infogérance du système d’exploitation concerne principalement le côté immatériel.

Autrement dit, l’administration des bases de données, la maintenance informatique des systèmes d’exploitation que ce soit sur un ordinateur, une tablette ou un téléphone portable. Mais également le déploiement des outils d’automatisation DevOps, la gestion et le développement du Middleware, des systèmes de containers et des systèmes d’indexation de logs.

L’infogérance applicative

Pour que les applications installées ou hébergées à distance bénéficient d’un fonctionnement optimal, l’infogérance applicative prend véritablement tout son sens. Sur le contrat, les services concernés devront être impérativement indiqués. De plus, le champ applicatif reste particulièrement large, car il peut aussi bien concerner les ERP que les applications de GED, d’e-commerce, des CMS et des applications métiers.

Dans ce contexte, le prestataire d’infogérance aura la responsabilité de réguler toutes les activités de support selon les modalités définies en amont sur le contrat. Il s’agit généralement de la maintenance des applications concernées, de manière curative ou préventive, mais également d’assurer la mise à jour des logiciels ainsi que le développement modulaire.

L’infogérance utilisateur

L’infogérance Help Desk reste d’une grande utilité lorsque les utilisateurs rencontrent des problèmes sur des logiciels ou des applications. À cet effet, il est important de proposer des solutions concrètes à travers un support informatique capable de prendre en charge ce genre de demande. D’ailleurs, les anomalies peuvent être diverses à cause d’un bug informatique, d’une mauvaise utilisation, d’un incident technique ou à la suite d’un piratage.

Bien souvent, l’infogérance utilisateur s’effectue à distance avec la mise en place d’un système de gestion de tickets, d’une hotline et d’une intervention technique sans la nécessité de se déplacer. Cependant, certaines situations impliquent impérativement le déplacement du prestataire informatique, car la résolution n’est malheureusement pas possible à distance.

Est-il préférable de choisir une infogérance totale ou partielle ?

Dans le cadre d’une infogérance totale, le prestataire informatique s’occupe de gérer l’intégralité du système d’information de l’organisation client. De ce fait, toute la partie informatique est alors déléguée et cela comprend la maintenance des infrastructures, la sécurisation des informations, la surveillance de l’infrastructure réseau ainsi que la mise en place d’un support technique. D’autres prestations complémentaires peuvent avoir lieu comme la gestion des bases de données ainsi que la mise à jour des applications et des logiciels.

Dans le cadre d’une infogérance partielle, le prestataire informatique ne se charge pas de l’intégralité du système d’information, mais uniquement d’une partie de celui-ci. Voilà pourquoi, des conditions doivent être correctement définies dans le contrat initial. Une telle particularité implique que la société demeurera responsable d’une partie de la gestion informatique, mais ce n’est pas le cas des services délégués.

Ce genre d’options reste de toute façon intéressant selon les besoins de l’organisation avec des aspects prioritaires comme la sauvegarde des données, la maintenance, la gestion globale de la sécurité, l’instauration d’un support technique ou encore la maintenance des logiciels.

Pour quelles raisons est-il judicieux de mettre en place une infogérance informatique ?

En vous orientant vers l’externalisation informatique, votre infrastructure informatique sera

entre les mains d’une société experte dans son domaine de compétence. En effet, votre organisation n’a pas les compétences nécessaires pour gérer tous les aspects informatiques. Plutôt que de mettre en place un service en interne, vous allez pouvoir vous concentrer sur votre cœur d’activité en vous appuyant sur une société d’infogérance. Cette dernière s’attarde sur une partie ou la totalité de l’infrastructure informatique en s’assurant de son optimisation.

C’est une opportunité particulièrement intéressante afin de réaliser des économies, car vous réduisez vos dépenses au niveau des infrastructures, mais aussi sur les ressources à mettre en place. Avec la présence d’un expert, vous profitez d’un accompagnement personnalisé dans le but d’obtenir un système d’information à jour et en adéquation avec les règles de sécurité à respecter. Avec ses préoccupations en moins, vous vous concentrez uniquement sur les activités à forte valeur ajoutée.

Le budget des maintenances demeure parfaitement maîtrisé et grâce à la supervision, les pannes sont identifiées avec rapidité, tout comme leur correction. Enfin, vous avez la certitude que les logiciels et le matériel sont à jour.

Donc, si vous êtes intéressé par ses multiples avantages, n’hésitez pas une seconde à vous orienter vers un prestataire informatique capable de gérer l’infogérance. Weodeo apparaît comme une évidence, car c’est un expert dans son domaine de compétence ayant pour objectif de proposer uniquement des solutions sur mesure.