Résilience informatique en entreprise : comment la mettre en place ?

Blog > Maintenance informatique > Résilience informatique en entreprise : comment la mettre en place ?
Résilience

Les systèmes informatiques occupent désormais, une place importante dans l’activité et le métier des entreprises. Ils se retrouvent au cœur de toutes leurs activités et entraînent des répercussions directes sur leur bon fonctionnement ainsi que sur leur productivité. Dans quasi toutes les entreprises de nos jours, les postes de gestion fonctionnent avec l’informatique.

Les entreprises se doivent donc d’évaluer les risques qu’encourt leur infrastructure afin de mettre en place des mesures efficaces pouvant leur offrir une véritable résilience informatique.

Qu’est-ce que la résilience informatique ?

La résilience informatique désigne la capacité du système informatique d’une entreprise à continuer à fonctionner en cas de panne, de dysfonctionnement, d’incident, de piratage ou de suractivité. Cela implique notamment la mise en place des mesures de secours ou de sauvegarde pour atténuer l’impact des éventuels problèmes informatiques sur les activités courantes de l’organisation.

Elle intègre la sauvegarde des données mais aussi celles de la productivité. Les solutions de résilience des systèmes informatiques doivent être capables de faire face aux éventuelles anomalies du système. Elles doivent également tenir compte des évolutions futures des technologies, telles que l’optimisation des infrastructures, la combinaison de plates-formes physiques et virtuelles, le cloud, les entreprises multisites, le collaboratif, etc.

Quelques avantages de la résilience informatique

La résilience informatique offre de nombreux atouts aux entreprises. Tout d’abord, elle aide à accroître la réactivité et la compétitivité de l’organisation, grâce à la réduction des temps de suspension des activités. De plus, elle garantit une certaine tranquillité d’esprit aux acteurs qui peuvent se consacrer pleinement à leur métier.

Elle permet par ailleurs à l’entreprise de développer sa capacité à faire face aux situations imprévues (et aux attaques informatiques) afin de minimiser la perte de productivité. La résilience appelle à la mise en place de stratégies et d’outils adéquats pour diminuer les risques et assurer la continuité d’une infrastructure informatique à tout moment, même en cas de panne.

Elle concourt notamment à disposer d’un système informatique réactif et fiable adapté au contexte de l’entreprise. Avec une infrastructure résiliente, les organisations restent en mesure de récupérer rapidement leurs données en cas de défaillance, tout en réduisant considérablement la perte de leurs informations capitales. Elle participe au maintien de l’intégrité des systèmes d’information.

La résilience informatique permet par ailleurs de réduire les coûts de gestion inhérent à un sinistre éventuel.

Comment mettre en place la résilience informatique en entreprise ?

La mise en place de la résilience en entreprise exige des compétences pointues dans de nombreuses branches de l’informatique. Ces compétences peuvent être disponibles en internes dans les grands groupes, mais ce n’est pas toujours le cas pour les TPE/PME. Ces dernières peuvent donc recourir aux services d’un prestataire informatique qualifié.

La mise en place de la résilience se fonde notamment sur la conjonction de plusieurs domaines. Il s’agit notamment de :

Elle porte également sur l’hébergement et la sauvegarde des données, l’organisation et les procédures de l’entreprise, ainsi que sur la communication et la mobilité entre les travailleurs. Chez Weodeo par exemple, nous procédons en premier à un audit informatique approfondi afin de déterminer l’état exact de votre SI avant de déployer des solutions adéquates.

Afin de se doter d’une infrastructure informatique résiliente, il convient de déployer sur son système, un large éventail d’outils efficaces et fiables. En premier lieu, on distingue les pares-feux et les antivirus qui se révèlent comme de véritables solutions de protection. Il s’avère également indispensable de se doter de moyens de communication (tels que la téléphonie sur Ip) modernes pour des échanges plus fluides entre les différents collaborateurs.