✆ 01.77.19.15.65

Bonnes pratiques à avoir sur Internet

#Sécurité

Avec le télétravail aujourd’hui nous faisons tout en ligne et, les cybercriminels dans le contexte Covid19 se sont rendu compte qu’ils pouvaient profiter de la situation

  • Certains malwares exploitent le mot coronavirus 2019, c’est-à-dire Covid-19…ils s’en servent pour cacher des fichiers malveillants dans des documents qui parlent soi-disant de cette maladie.
  • Le Streaming…Au cours de ces dernières semaines, hausse incroyable des services de streaming en ligne, avec des chiffres jamais atteints auparavant. Les millions de personnes qui ont l’habitude d’aller au restaurant, ou de sortir pour se retrouver dans un bar, doivent désormais rester chez elles. Ce changement a mis beaucoup de pression sur les services de streaming et certaines entreprises ont dû réduire la qualité de leur contenu pour essayer d’éviter un engorgement. Néanmoins, il est fort probable que cette mesure amène certains utilisateurs à rechercher d’autres pages permettant d’accéder au contenu en ligne…et c est une erreur..ils feront dasn ces conditions le jeu des cybercriminels en laissant de côté les portails protégés des services de streaming légitimes (films, jeux vidéo et autres contenus). Rappels :

=> Utilisez seulement les sources fiables et les services pour lesquels vous payez un abonnement. Vérifiez toujours le format de l’URL et l’orthographe du nom de l’entreprise avant de télécharger quoi que ce soit. Les faux sites Internet ressemblent au vrai mais certaines anomalies vous permettent de faire la différence.

=> Faites attention à l’extension du fichier téléchargé. Les fichiers vidéo ne doivent pas terminer en .exe.

=> Soyez extrêmement vigilant si vous utilisez torrents. Par exemple, vous pouvez lire les commentaires laissés sur les fichiers téléchargeables et, si vous trouvez des avis n’ayant aucun lien avec le contenu, alors il s’agit sûrement d’un malware.

=> Protégez les dispositifs que vous utilisez pour reproduire du contenu en streaming et mettez votre système d’exploitation et vos programmes à jour dès que possible.

=> Évitez les liens qui vous promettent un contenu en avant-première et, si vous avez des doutes quant à l’authenticité du contenu, vérifiez auprès de votre fournisseur de services de divertissement. Par exemple, si vous ne savez pas si un film est disponible dans votre pays.

=> Utilisez une carte de crédit pour réaliser vos paiements mais évitez de sauvegarder les détails de la carte sur le site de streaming.

=> Choisissez un mot de passe unique et complexe pour chaque compte en ligne.


  • Les achats sur internet…en très fortes augmentations pendant cette période de confinement. Il a été constaté que les pics d’achats étaient souvent accompagnés d’une hausse du nombre d’attaques d’hameçonnage et de malwares liés aux achats. Quelques conseils pratiques.

·      Méfiez-vous des offres qui sont trop belles pour être vraies. Elles sont souvent fausses.

=> Saisissez l’URL dans votre navigateur pour vérifier si la promotion figure sur le site et évitez de cliquer sur le lien qui figure dans l’e-mail.

=> Vérifiez que la barre d’adresse contient le cadenas ou commence par HTTPS avant de payer. N’oubliez pas que le cadenas ne garantit la sécurité du site que si l’adresse de l’URL est correcte, alors faites bien attention !

=> Utilisez une carte de crédit au lieu d’une carte de débit pour plus de protection lors du paiement.

=> Évitez de sauvegarder les détails de votre carte sur le site Internet.

=> Protégez les dispositifs utilisés pour faire des achats et assurez-vous d’installer les mises à jour et les patchs dès que possible.

=> Choisissez un mot de passe unique et fort pour chaque compte en ligne.


  • Les fakes news n’ont rien de nouveau. Nous avons pu constater comment elles ont affecté certains événements importants dans le passé. Pourtant, lorsqu’il s’agit d’une crise nationale, voire internationale, le problème et les conséquences de la propagation de fake news sont plus réels que jamais. Il est plus important que jamais de faire attention à la source et à la validité des informations avant de les partager ou d’agir. Nous avons déjà vu comment les médias (WhatsApp, réseaux sociaux et certains sites d’actualité reconnus) ont fait circuler certains mauvais conseils de santé au sujet des anti-inflammatoires. Ne faites confiance qu’aux sites d’actualité réputés et validés.

=> Faites des recherches pour confirmer les informations transmises de bouche à oreille, y compris via les applications de messagerie et les réseaux sociaux.

=> Ne partagez pas les renseignements que vous ne pouvez pas valider. Soyez responsable lorsque vous faites suivre certaines informations, ou lorsque vous les partagez.