Pare-feu et passerelle informatique: quelle différence?

Blog > Sécurité informatique > Pare-feu et passerelle informatique: quelle différence?
bouclier cadenas

Le pare-feu est un dispositif qui filtre les paquets de données sur la base de règles prédéfinies avant d’autoriser leur passage. La passerelle, quant à elle, est un système qui relie un réseau à un autre, mais qui peut jouer d’autres rôles en même temps.

Un grand nombre d’appareils disposent aussi bien d’une passerelle que d’un pare-feu. Cependant, la plupart du temps, il est difficile de bien distinguer ces éléments. Informez-vous pour mieux comprendre leurs fonctions et pour faire la différence entre le pare-feu et la passerelle applicative.

I- Le pare-feu : un système de protection basé sur la méthode de filtrage

1- Qu’est-ce qu’un pare-feu ?

Le pare-feu est également connu sous le nom de garde-barrière, de coupe-feu ou encore de firewall (anglais). Ce système est installé sur un ordinateur ou sur un réseau de terminaux afin de bénéficier d’une protection efficace contre les intrusions qui peuvent provenir d’un autre réseau, comme le réseau internet.

Le pare-feu agit pour filtrer les paquets de données dans le cadre des échanges avec d’autres réseaux. Il comprend au moins une interface de protection interne et une interface de protection externe.

Le firewall peut parfois être un logiciel qui repose sur un équipement réseau dédié qui joue le rôle d’intermédiaire entre le réseau local et le ou les réseaux externes. Il est toujours possible d’installer un pare-feu, quel que soit le type de machine et de système utilisé. Quoi qu’il en soit, il faut que l’appareil ait une certaine puissance pour supporter le trafic. Il doit disposer d’un système sécurisé et seul le service de filtrage de paquets doit fonctionner sur le serveur.

2- Comment fonctionne le pare-feu ?

Le pare-feu est un système doté d’un ensemble de règles définies au préalable afin de bien gérer l’autorisation de connexion, le blocage de connexion et le rejet de demande de connexion. Ainsi la méthode de filtrage varie en fonction de la politique de sécurité établie par l’entité utilisatrice. Il est possible de choisir entre les principes suivants :

Seules les communications explicitement autorisées peuvent passer (principe du moindre privilège) ;

Le dispositif de filtrage bloque tous les échanges expressément prohibés.

Le principe du moindre privilège est considéré comme la plus sécurisante, cependant, il faut définir avec une grande précision les besoins en matière de communication.

Le pare-feu peut appliquer trois types de filtrage de paquets de données : le filtrage simple, le filtrage dynamique et le filtrage applicatif.

II- La passerelle informatique, pour relier deux réseaux informatiques différents

1- Passerelle informatique : qu’est-ce que c’est ?

La passerelle informatique, également appelée passerelle applicative ou gateway (anglais) est utilisée pour créer une liaison entre deux réseaux informatiques bien distincts comme un réseau interne et un réseau internet. Ainsi, la passerelle sert à établir une connexion pour que plusieurs ordinateurs ou un ensemble de réseau interne puissent accéder à internet.

La passerelle peut parfois servir de pare-feu parce qu’elle est en mesure de contrôler tous les transferts de données entre le réseau interne et le réseau extérieur. Elle garantit la sécurisation des échanges à travers les différents protocoles réseau. Le type de passerelle le plus utilisé est la box internet.

Attention : il ne faut pas confondre la passerelle avec le pont ou encore le routeur, même si routeur et passerelle sont utilisés comme des mots synonymes dans le langage informatique courant. En effet, il existe plusieurs types de passerelles qu’il faut bien distinguer : le répéteur est une passerelle de niveau 1, le pont est une passerelle de niveau 2 et le routeur est un système de niveau 3.

2- À quoi sert la passerelle ?

La passerelle informatique réalise le routage des paquets et peut aussi appliquer des traitements plus avancés sur les données. Elle peut servir de pare-feu et de proxy. Par ailleurs, elle assure également la qualité de service.

3- La passerelle informatique dans l’IoT (Internet des objets)

La passerelle informatique est également utilisée dans l’internet des objets (IoT Internet of Things). Elle permet de faire passer les données des objets connectés sur la plateforme d’analyse. Ces données sont concentrées par nœuds avant d’être transférées sur le Cloud.

III- Pare feu et passerelle : des systèmes qui se complètent

Vous l’aurez compris, le pare-feu et la passerelle informatique sont des dispositifs différents, mais qui jouent un rôle important dans la sécurisation des réseaux informatiques. Si la passerelle est un système qui assure la circulation sécurisée des paquets de données, le pare-feu est utilisé comme un filtre pour sélectionner les paquets de données autorisés à passer et ceux qui doivent être bloqués.

Pour garantir son efficacité, le pare-feu doit être installé à un emplacement stratégique pour qu’il puisse repérer les paquets afin de les bloquer ou de les détourner. Ces paquets peuvent alors transiter sur une passerelle ou passer directement sur le système de l’utilisateur. Par exemple, le pare-feu Windows, intégré dans le système d’exploitation de l’ordinateur, fonctionne ainsi. Il se comporte comme s’il est installé entre votre appareil et tous les réseaux extérieurs.

Si vous projetez d’améliorer la sécurité de votre réseau interne pour mieux protéger vos données, confiez cette tâche à une entreprise spécialisée. Nous mettons à votre disposition des techniciens qualifiés et expérimentés. Ils peuvent faire un audit afin de vous proposer des solutions personnalisées et efficaces.